La prévoyance du TNS : tout savoir sur la façon d’optimiser votre protection sociale

 

la prévoyance du tns

 

En tant que créateur d’entreprise, dirigeant, profession libérale, artisan ou commerçant, vous êtes habitués à anticiper les risques pour préserver votre entreprise. Qu’en est-il de votre santé et de vos proches, si vous vous trouvez en arrêt de travail ou en cas de décès ?

C’est dans ces situations qu’intervient la prévoyance, pour vous soulager en cas de coup dur et limiter les risques lors d’une interruption de votre activité professionnelle.

Ce contrat va permettre de vous protéger financièrement face à :

  • un arrêt de travail dans le cadre d’un accident, d’une maladie ou d’une hospitalisation,
  • l’incapacité de travail qu’elle soit partielle, permanente ou totale, ainsi que l’invalidité,
  • au décès du souscripteur.

Ce type de contrat s’adapte également en fonction de votre situation personnelle. Si vous êtes célibataire, vous préférerez certainement des garanties élevées pour l’apport financier en cas d’invalidité alors que si vous êtes marié avec des enfants à charge, vous souhaiterez y inclure une rente éducation pour assurer la scolarité de vos enfants, ou une rente pour votre conjoint en cas de décès.

Pourquoi est-il conseillé pour un TNS de souscrire à une offre prévoyance ?

Les Travailleurs Non Salariés, dit TNS, versent des cotisations à leur régime obligatoire qui n’est autre que la Sécurité Sociale des Indépendants (anciennement RSI). Les cotisations en question se veulent mois élevées que celles des salariés, qui cotisent auprès du régime de base de la Sécurité Sociale. Et pour cause, la couverture sociale des indépendants est plus faible, et est souvent insuffisante pour constituer un revenu de remplacement décent en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès.

Vous pouvez vous faire accompagner par un courtier en assurances pour bénéficier d’une offre adaptée à vos besoins et votre situation (personnelle et professionnelle), ou comparer les offres en ligne.

Prévoyance : Est-elle obligatoire pour les auto-entrepreneurs ?

Au même titre qu’une mutuelle santé, un contrat de prévoyance n’est pas obligatoire pour les TNS (Travailleurs Non Salariés). Les salariés cotisent au régime de base pour le versement d’indemnités journalières. En tant qu’indépendant, vous payez également une cotisation au régime auquel vous êtes affilié : la Sécurité Sociale des Indépendants (anciennement RSI).

La majorité des salariés sont affiliés à des régimes complémentaires de prévoyance par le biais de leur employeur, qui leur permet de compléter les indemnités journalières versées par leur régime de base. L’employeur a l’obligation de souscrire à un régime de prévoyance pour ses salariés cadres et de nombreuses conventions collectives prévoient également des obligations pour les salariés non cadres. En tant que TNS, vous n’avez aucune obligation de ce type.

 

Lire l'article dédié :  Prévoyance : Est-elle obligatoire pour les auto-entrepreneurs ?

 

Si elle n’est pas systématique, la prévoyance reste cependant un pilier important pour vous soutenir financièrement ainsi que votre famille en cas d’incident. C’est pourquoi en tant que TNS, il vous est souvent recommandé de penser à votre protection sociale.

La prise en charge de ce contrat peut prendre plusieurs formes :

  • Les indemnités journalières,
  • La rente invalidité,
  • Un capital décès,
  • Une rente éducation qui consiste à verser un revenu régulier à vos enfants pour assurer leur scolarité,
  • Une rente de conjoint qui permettra à votre partenaire de bénéficier d’un revenu régulier.

Vous pouvez souscrire auprès d’une compagnie d’assurances ou d’un courtier, tout en ayant la liberté de choisir les garanties qui s’adaptent à votre situation et à votre budget.

Des avantages fiscaux sont également dédiés aux indépendants, rendus possibles grâce à la loi Madelin. Les contrats de prévoyance Madelin vous permettent de déduire les cotisations de vos revenus imposables.