Comment calculer votre retraite complémentaire sur la base des cotisations RSI ?

 

calcul mutuelle complémentaire cotisations RSI

 

Les régimes complémentaires permettent d’améliorer la retraite de base des TNS, réputée comme étant insuffisante pour se constituer une épargne décente.

Depuis le 1er janvier 2018, le régime de base et le régime complémentaire des Travailleurs Non Salariés (TNS) sont gérés par le régime général, plus précisément, par la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) et non plus par le RSI (Régime Social des Indépendants). La mise en place du RSI vers la SSI se fera sur une période de deux ans, pour être définitive en 2020.

La réforme du RSI ne remet pas en cause le mode de calcul de la retraite des TNS. Nous vous proposons toutefois un focus sur le calcul de la retraite des auto-entrepreneurs pour pouvoir anticiper votre future pension.

Le fonctionnement de la retraite complémentaire vs la retraite de base

La retraite complémentaire vient en complément de celle de base, cette dernière étant aligné sur le régime de base des salariés.

Alors que la pension vieillesse principale est calculée sur la base d’un revenu annuel moyen, cumulé avec le taux de retraite et la durée d’assurance de tous les régimes (nombre de trimestres cotisés requis), la retraite complémentaire a quant à elle son propre fonctionnement.

La retraite de base :

  • Pour les cotisations versées avant 1973, elle est calculée par un système de points
  • Pour les cotisations versées dès 1973, la pension se calcule de la façon suivante : revenu annuel moyen x taux x nombre de trimestres d’assurance artisan ou commerçant après 1972 / durée de référence (soit le nombre de trimestres requis pour obtenir une retraite complète)
  • Le calcul du revenu annuel moyen se base sur les 25 meilleures années exercées, tous régimes confondus (dans le cas où vous auriez été salarié durant une certaine période, en plus de votre activité indépendante par exemple)

La retraite complémentaire :

  • Elle est calculée sur un système de points et est versée entièrement aux assurés qui ont obtenu la retraite de base à taux plein
  • Elle est réduite si la retraite de base a été obtenue à taux minoré
  • Depuis 2013, la valeur du point est la même quel que soit votre statut, mais pour les points accumulés auparavant, elle varie selon la nature de votre activité (indépendant, commerçant, artisan, reconstitution de carrière avant 1979) et sa date d’acquisition, c’est-à-dire, la date à laquelle vous avez versé les cotisations
  • Le nombre de points est multiplié par la valeur du point lors de la demande du départ à la retraite
  • La valeur des points est revalorisée une fois par an

En complément, il existe le contrat Madelin à destination des TNS pour se constituer une rente supplémentaire. Le contrat Madelin vous permet la déduction fiscale des cotisations versées.

Le calcul de votre pension complémentaire

Pour commencer, le calcul de la retraite complémentaire du RSI prend en compte :

  • Le nombre de points acquis par l’assuré pendant sa carrière,
  • La valeur du point au moment du départ à la retraite,
  • Le taux de pension.

Ainsi, la formule à appliquer pour calculer votre pension additionnelle est la suivante : nombre de points acquis x valeur du point au moment du départ x taux de pension

Sachez que la valeur du point retraite RSI, dépend de la date à laquelle vous avez commencé à exercer votre activité d’indépendant. L’année de référence étant 2013.
Le second facteur qui entre en compte est la nature de votre activité : indépendant, profession libérale, commerçant, artisan.

Enfin, sachez que la retraite complémentaire du RSI (à présent SSI pour Sécurité Sociale des Indépendants) verse également une pension de réversion aux conjoints survivants sous forme de rente, dans le cas du décès du travailleur indépendant.

Les barèmes 2018 pour les indépendants sont les suivants :

 

Source : Sécurité Sociale des Indépendants, chiffres 2018

 

Concernant le calcul de la retraite des micro-entrepreneurs, la validation des trimestres dépend du type d’activité exercé. Le CA à réaliser selon l’activité est le suivant :

 

Source : chiffres 2018, le retraite en clair